Les astuces de la semaine

Les plantes les plus dangereuses

Posté par Christiane GIRAUD sur 24-04-2021 à 06h 04
(19 Lecture(s))
Articles du même auteur

Voici une liste de plantes qu'il faut manier avec précaution. 



  • CHAMPS DE SORGHO : Le sorgho est très dangereux lors des premiers stades de végétation et devient utilisable comme fourrage dès qu’il atteint une certaine hauteur. Le sorgho fait partie des plantes cyano-génétiques, c’est-à-dire des plantes qui sont à l’origine d’intoxications très graves à évolution très rapide (moins d’une heure) et le diagnostic s’effectue souvent post-mortem.

 

  • GUI : les branches et les feuilles du gui contiennent des substances toxiques qui provoquent nausées, vomissements et diarrhées ainsi que de la somnolence et de la fièvre ; En cas d’ingestion, contacter le centre antipoison.  Par contre, les baies contiennent moins de toxines. Toutefois, une grande quantité (15 baies) ingérée peut provoquer de gros désagréments.   

 

  • CHEVREFEUILLES DES HAIES : le chèvrefeuille des haies est parfois utilisé comme barrière végétale dans les jardins. Toutes les parties de la plante sont pourtant toxiques. Et ses petits fruits rouges peuvent tenter les enfants. Leur ingestion est l’origine de vomissements abondants, de douleurs abdominales, de convulsions, sueurs importantes, larmoiements, congestion du visage, secousses musculaires, tachycardie ou arythmie, voire de dépression respiratoire et de décès.

 

  • MUGUET : toutes les parties du muguet contiennent des substances irritantes et toxiques pour le cœur. Au-delà de 3 à 5 baies ingérées par l’adulte et de 1 ou 2 baies ingérées par l’enfant, le muguet peut provoquer un arrêt cardiaque.

 

  • AZALEE : l’azalée est une fleur assez répandue dans nos jardins qui peut se révéler partiellement dangereuse quand on s’en approche d’un peu trop près. Toutes les parties de la plante sont en effet toxiques ; sachez que s’il vous venait à l’idée d’ingérer un rameau d’azalée, vous vous retrouveriez avec des symptômes pas très sympathiques du genre vomissements violents, troubles cardiaques et même le coma. Les cas d’intoxications de l’azalée sont également très fréquents chez les animaux. Prudence donc !!

 

  • ACONITUM NAPELLUS : cette plante, souvent appelée « la reine des poisons » est considérée comme la fleur la plus dangereuse au monde. Les feuilles et les racines sont particulièrement dangereuses puisque 2 à 4 grammes suffisent pour tuer un adulte. Elle contient des alcaloïdes qui peuvent facilement entraîner la mort par défaillance cardiaque. En cas d’ingestion, des brûlures, des vomissements voire une syncope peuvent survenir. Enfin, l’ACONITUM fut longtemps employée par les chasseurs comme poison au bout de leurs flèches. Et plus récemment pour chasser les loups et les renards.

 

  • MANCENILLIER : la substance laiteuse produite par cet arbre est très irritante. Elle peut produire des séquelles irréversibles même lorsqu’elle est diluée avec de l’eau, par exemple si l’on s’abrite sous cet arbre en cas de pluie. Par ailleurs, la fumée de cet arbre peut engendre un aveuglement temporaire mais aussi de graves problèmes respiratoires. Le fruit est encore plus toxique puisqu’il peut provoquer un gonflement de la gorge (œdème de Quincke) qui peut être fatal.

 

  • RICIN COMMUN : ses graines contiennent une toxine redoutable appelée ricine. Pourtant, cette plante est très appréciée des jardiniers car elle apporte de belles touches de couleurs. En cas d’ingestion, cette plante peut entraîner des vomissements et diarrhées pendant plusieurs semaines, engendrant parfois la mort. Et sa dangerosité est encore accrue par le fait que la graine de ricin a une saveur de noisette très agréable.

 

  • COLCHIQUES : les colchiques font gonfler l’estomac et la gorge ce qui entraîne une suffocation de l’individu. La racine est tout particulièrement dangereuse. Selon la dose ingérée, les symptômes peuvent aller de l’intolérance digestive à la défaillance cardiaque.

 

  • STRAMOINE : surnommée « herbe aux fous » est reconnaissable à ses fleurs violacées. Elle contient plusieurs alcaloïdes qui ont un puissant effet sur l’organisme, perturbant le rythme cardiaque pour provoquant d’intenses hallucinations notamment. Elle peut aussi provoquer d’importantes sécheresses des muqueuses, l’amnésie, la confusion mentale entre autres.

 

  • LAURIER ROSE : Il renforme une substance cardio-toxique qui peut facilement tuer un animal. Cette substance, proche de la digitaline, est utilisée dans la composition de la mort-aux-rats. Il peut être fatal car il provoque d’importants troubles cardiaques. Le port de gants lors de la taille ou de toute autre manipulation est fortement recommandé.

 

  • PRIMEVERE : elle peut entraîner des réactions allergiques au niveau de la peau. Ingérée, elle peut provoquer des vomissements et des diarrhées.

 

  • POIS ROUGE : Cette plante est reconnaissable à ses petites baies rouges. La graine renferme un composé appelé abrine. Une seule de ces graines peut entraîner le décès d’un être humain, et même des bovins et des chevaux.
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Commentaires
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur
Discussion


Design by: XOOPS UI/UX Team