Les astuces de la semaine

Tout savoir sur les légumes

Posté par Christiane GIRAUD sur 28-03-2021 à 10h 03
(60 Lecture(s))
Articles du même auteur

Voici quelques astuces pour prolonger la vie de vos légumes. 



Ail : si vous avez haché trop d’ail, conservez le surplus dans un petit ramequin et recouvrez d’huile.

Il sera plus digeste si vous éliminez le germe vert contenu dans la gousse.

Vous avez mangé de l’ail et votre haleine s’en ressent : pour l’améliorer, vous pouvez soit mâcher un brin de persil, soit croquer un grain de café.

Artichaut : vous conserverez vos artichauts crus une bonne semaine en les mettant dans un vase rempli d’eau sucrée ; coupez la tige un peu chaque jour.

Pour éviter qu’ils ne noircissent en cuisant, versez le jus d’un demi-citron dans l’eau ou aussi un filet de vinaigre et une cuillerée à soupe de sucre. 

Aubergine : pour éviter que vos aubergines ne s’imbibent d’huile à la cuisson, enduisez-les avant avec un blanc d’œuf. Les choisir à peau fine d’un beau violet pourpre et ferme au toucher.

Laissez les noires de côté, elles sont vieilles et renferment de petites graines.

Champignon : pour conserver leur parfum aux champignons, ne les pelez pas ; c’est dans leur peau qu’est enfermée leur parfum. 

Chou : si vous le préparez cru, laissez-le macérer dans la sauce deux ou trois heures afin de l’attendrir.

Chou-fleur : pour empêcher les odeurs dans la maison lors de la cuisson, plusieurs trucs :

Mettre un crouton de pain rassis dans l’eau ou une cuillerée à soupe de farine ou encore un bouchon de liège.

Pour qu’il reste bien blanc, ajoutez une cuillerée à soupe de farine à leur eau de cuisson : c’est aussi valable pour les salsifis.

Concombre : il perdra de son amertume si vous le laissez dégorger dans du lait sucré.

Cresson : pour garder le cresson frais, mettez-le dans un vase rempli d’eau comme un bouquet.

Endive : pour que les endives perdent leur amertume, lavez-les sans les laisser séjourner dans l’eau ; une immersion prolongée les rend amères.

Epinards : savez-vous que les épinards sont délicieux également crus, en salade, coupés en lanières ? Quelle agréable manière d’assimiler de nombreux éléments nutritifs : fer, chlorophylle, vitamines A, B et C.

Fenouil : utilisez ses feuilles fermes hachées finement dans vos salades pour les parfumer.

Haricot vert : pour qu’ils restent bien vert, il suffit de saler l’eau de cuisson et de ne pas couvrir.

Les fils des haricots verts s’enlèveront facilement si vous les ébouillantez auparavant deux minutes.

Mâche : prenez soin de bien laver la mâche afin d’éliminer totalement le sable. Cette salade très fragile doit être assaisonnée au tout dernier moment sinon ses feuilles prendraient rapidement un aspect fané peu engageant.

Maïs : pour rendre moelleux vos épis de maïs, faites-les cuire dans ¾ d’eau et ¼ de lait.

Oignon : pour ôter l’odeur d’oignon dans votre poêle ou cocotte, frottez-la avec de la menthe fraîche.

Les oignons vous font pleurer , mettez-les au réfrigérateur deux heures avant de les éplucher.

Poivron : pour ôter aisément leur fine pellicule, faites-les cuire sous le gril chaud jusqu’à ce qu’ils brunissent puis enfermez-les dans un torchon humide et laissez-les refroidir.

Pommes de terre : Elles n’éclateront pas si vous salez leur eau de cuisson.

Vous ferez de parfaites pommes de terre sautées en les cuisant auparavant à l’eau bouillante 5 minutes. Ensuite ? vous les égoutterez et les ferez sauter à la poêle dans l’huile.

Pour empêcher que vos pommes de terre ne noircissent une fois cuites et épluchées, faites-les tremper dans de l’eau salée.

Pour une salade, vous les assaisonnerez chaudes.

Pour obtenir des pommes de terre fermes, arrêter leur cuisson en les passant sous l’eau froide ; un autre avantage, elles refroidiront plus rapidement.

Vous cuirez vos pommes de terre pelée dans l’eau additionnée de vinaigre blanc, elles resteront bien blanches et ne se déferont pas.

Vous rendrez à vos vieilles pommes de terre toutes ratatinées leur bonne mine d’antan en les mettant à cuire dans de l’eau additionnée de vinaigre dans les proportions suivantes : ¼ de litre de vinaigre pour un litre d’eau.

Radis : pour reconnaître un bon radis, ses fanes doivent être très vertes et bien fermes et le radis doit être ferme et croquant. Il ne doit pas piquer.

Ne jetez pas le fanes de vos radis surtout s’ils sont frais. Elles feront d’excellents potages additionnés de quelques pommes de terre.

Vos radis s’ouvriront en jolies fleurs décoratives si vous incisez leur extrémité en 3 ou 4 et laissez-les ensuite tremper quelques minutes dans de l’eau glacée.

Votre botte de radis a mauvaise mine ; les radis sont mous et les feuilles fanées. Laissez-les tremper dans de l’eau vinaigrée.

Salades : Zut ! vous avez versé un peu trop de vinaigre dans votre salade. Pour y remédier, placez dans le saladier une boule de mie de pain et remuez bien : la mie de pain absorbera toute la sauce et vous serez quitte pour la refaire en ayant la main moins lourde sur le vinaigre…

Salade verte : pour rendre une salade moins aère (pissenlit, salade des champs…), préparez un assaisonnement à base de miel et de yaourt.

Vous avez oublié votre salade au fond du panier et elle est tout flétrie ; plongez-la dans l’eau chaude 10 minutes, elle aura meilleure mine.

Pour l’avoir prête sous la main et la conserver quelques jours, lavez 2 ou 3 salades d’avance, bien sécher les feuilles et les placer dans une boite en plastique au réfrigérateur.

Tomate : si la peau de la tomate vous gêne, sachez qu’elle s’enlève très facilement après l’avoir ébouillantée : les tomates seront alors un peu moins fermes.

Pour éliminer l’acidité des tomates, ajoutez-y une pincée de sucre lors de la cuisson.

Vous voulez faire des tomates farcies ? Pour les faire dégorger, évidez-les, saupoudrez-les de gros sel et retournez-les. Mais si vous n’avez pas le temps de les faire dégorger, vous pouvez également déposer au fond de la tomate quelques grains de riz qui absorberont l’eau en cuisant.

Légumes congelés : Une fois épluchés et lavés, cuisez-les toujours 2 minutes à l’eau bouillante, puis mettez-les dans des sachets en plastique. Ils garderont ainsi leur arôme et leur croquant une fois décongelés.

Légumes gelés : Pour qu’ils retrouvent fraîcheur et bonne mine, les plonger dans de l’eau froide salée.

Légumes secs : Vos lentilles seront meilleures et plus parfumées si vous ajoutez dans leur eau de cuisson une cuillerée à soupe de vinaigre et 2 cuillerées à soupe de sucre.

Vous calculerez comme suit le temps de cuisson de vos haricots secs : âgés de moins de 4 mois : 1 heure. Comptez ¼ d’heure de cuisson en plus par mois d’âge.

Pour empêcher la formation d’écume à la surface de l’eau de cuisson de vos légumes secs, incorporez-lui 1 cuillerée à soupe d’huile.

Pour préserver les haricots secs des charançons, il suffit de les conserver dans un bocal contenant quelques feuilles de laurier.

Légumes verts : Pour conserver aux légumes verts une belle couleur verte, jetez-les dans beaucoup d’eau salée en pleine ébullition et à feu très vif et faites-les cuire non couverts.

Lavez vos légumes rapidement sous l’eau sans les laisser tremper, ils laisseraient échapper certaines de leurs vitamines dans l’eau.

Rien de plus désagréable que de retrouver dans votre assiette des brins secs de thym ou de romarin. Placez-les dans une boule à thé ou dans un petit sachet de mousseline.

Pour conserver vos fines herbes fraîches et les avoir toujours sous la main, il faut les laver, les envelopper dans un chiffon humide et les placer dans une boite en plastique, le tout au réfrigérateur.

 

 

 

 

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Commentaires
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur
Discussion


Design by: XOOPS UI/UX Team