Petites astuces pour les bricoleurs (euses) du dimanche. - Les astuces de la semaine - Articles - Conseil des Sages de Sainte-Geneviève-des-Bois



Les astuces de la semaine

Petites astuces pour les bricoleurs (euses) du dimanche.

Posté par Christiane GIRAUD sur 07-08-2020 à 05h 08
(33 Lecture(s))
Articles du même auteur
Les astuces de la semaine

On n'a pas toujours sous la main l'outil adéquat pour bricoler.

Toutefois, avec un peu d'astuce et de la détermination, on arrive à faire des miracles !!!



Ampoule  : pour pouvoir enlever sans difficultés les ampoules installées à l’extérieur de la maison, vaporisez un lubrifiant au silicone sur le filetage avant de fixer l’ampoule.

 

Batterie de voiture : sachez qu’une mince couche de graisse au silicone ou une noix de vaseline sur les cosses de votre batterie en retardera la corrosion.

 

Bois : s’il y a des trous de vers dans votre bois, injectez-y, avec une seringue, un insecticide adapté ; vous éviterez ainsi que les dégâts ne se propagent.

Pour combler les trous existants, utilisez de la sciure mélangée à de la colle et à un colorant de la nuance désirée. Vous pouvez aussi préparer un mastic avec du blanc d’Espagne et de l’huile de lin. Colorez cette pâte à votre convenance.

Si vous n’avez plus de décapant chimique, essayez l’acétone mélangée à de la sciure de bois. Vous pouvez aussi faire un mélange de lessive Saint marc (un paquet pour 2.5 l d’eau), son équivalent en farine et une cuillère à café de potasse. Laissez agir au minimum un quart d’heure puis rincez abondamment si vous ne voulez pas que votre bois noircisse.

Pour faire disparaître une cloque sur le bois ou remettre un placage en place, procédez comme suit. Appliquez sur l’endroit abîmé un chiffon propre plié de façon à obtenir plusieurs épaisseurs. Appliquez-y un fer à repasser moyennement chaud. Appuyez suffisamment longtemps pour que la colle sous le placage se liquéfie et remettez le placage bien en place. Si vous n’obtenez aucun résultat, essayez d’injecter de la colle à bois sous le placage. Attention de ne pas trop en mettre.

 

Bouchons en liège : ne les jetez plus ; ils peuvent vous servir en bien des occasions ; En voici quelques-unes :

Proposez à votre enfant d’y tailler ses initiales. Il sera ravi de remplacer ainsi le tampon marqueur qu’il aura perdu.

Collez de fines tranches de bouchon sous vos cendriers, vos vases, vos lampes. Ils ne feront plus d’éraflures sur vos meubles.

Collez un demi-bouchon à l’intérieur et à l’extérieur des poignées de votre cocotte pour ne plus vous brûler.

 

Boulons : si vos boulons sont rouillés, enveloppez-les dans un chiffon que vous aurez trempé, au préalable, dans une eau gazeuse. Vous pouvez aussi essayer d’y verser quelques gouttes d’ammoniaque. Au moment de les visser, pensez à enrouler autour des nouveaux boulons, un fil de lin enduit de vaseline. Vous éviterez de futurs problèmes.

 

Calfeutrage : passez, de temps en temps, de l’huile de table sur les caoutchoucs de vos portes et fenêtres pour prolonger leur élasticité.

 

Cambouis et goudron : frottez vos mains avec de la terre ou du sable puis lavez-les avec du savon noir. Vous pouvez aussi vous imprégner les mains de beurre, frottez-les puis lavez-les normalement.

Imbibez d’huile de lin les endroits tachés pour ramollir le goudron. Essuyez ensuite avec un chiffon imbibé d’huile. Vous pouvez aussi essayer le lait bouillant.

 

Clés : si votre clé se bloque dans la serrure, frottez-la avec un peu de savon sec ou de paraffine. Elle devrait ainsi tourner sans difficulté.

 

Clous :  pour faciliter leur mise en place, trempez-les tout simplement dans de l’huile, de la cire ou enduisez-les de savon. Il vous sera ainsi plus facile de les sortir.

Pour ne plus vous taper sur les doigts en les enfonçant, maintenez-les avec une pince à cheveux ou une vieille pince à épiler. Les semences de tapissier ou les plus petites pointes peuvent être tout simplement piquées dans une bande de papier.

Pour éviter qu’ils ne fassent éclater le bois, enfoncez-les toujours en biais. Si l’objet que vous clouez le permet, disposez vos clous en quinconce.

Choisissez des pointes plus grosses pour les bois tendres et des plus minces pour les bois durs. Si les pointes ne sont pas assez fines, épointez-les pour éviter qu’elles ne fendent le bois.

Si vous devez replanter un clou dans un trou devenu trop grand, enveloppez-le d’un peu de coton et plongez-le dans du plâtre liquide ; vous pourrez ainsi l’enfoncer à son ancienne place sans risque qu’il ne bouge.

Si vous devez planter un clou dans du papier peint, faites au préalable une incision en forme de croix dans votre papier. Plantez votre clou puis retrousser les coins que vous rabattrez autour du clou. Ainsi, si vous devez un jour enlever ce clou, il vous suffira de rabattre les quatre coins pour que l’emplacement soit net.

 

Colle : rien de tel pour recoller que les colles très performantes que l’on trouve sur le marché. Si, par hasard, vous n’avez rien d’efficace et d’approprié sous la main, découvrez ci-dessous quelques recettes qu’utilisaient nos aïeuls :

 

Pour recoller du papier peint, du papier ou du carton : fabriquez une pâte à colle avec de la farine et de l’eau froide (100 gr par demi litre d’eau) ou mieux, avec de la farine et du vinaigre blanc. Amenez à ébullition sur le feu en remuant avec une cuillère. Votre préparation doit avoir la consistance d’une pâte à crêpe. Ajoutez ensuite quelques gouttes d’essence de térébenthine. Attention de ne pas en préparer en trop grande quantité car cette « colle maison » ne se conserve pas plus d’une journée. Vous pouvez également essayer du blanc d’œuf battu que vous appliquerez au pinceau.

 

Pour recoller du caoutchouc ; faites dissoudre de petits morceaux de caoutchouc dans de la benzine. Si vous pensez à agiter votre flacon de temps à autre, en une semaine le caoutchouc sera dissous. Vous pourrez alors utiliser cette préparation pour recoller tous vos objets en caoutchouc.

 

Pour recoller du verre, de la porcelaine, de la faïence : essayez donc du silicate de soude mélangé au blanc d’œuf. Votre mélange doit être bien ferme. Enduisez les deux parties cassées et maintenez le tout en place pendant quelques minutes.

 

Pour recoller de l’ivoire : faites fondre de l’alun dans de l’eau chaude jusqu’à obtenir la consistance d’un sirop. Employez ensuite à chaud sur votre objet légèrement chauffé.

 

Pour recoller du marbre : faîtes une pâte épaisse avec une solution de silicate de soude et de craie pulvérisée.

 

Pour recoller une étiquette sur du métal : frottez avec un oignon coupé en deux la partie du métal qui va la recevoir.

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Commentaires
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur
Discussion

  • Administrateur

 Impressionné

Je sui impressionné des richesses de petites idées. Mais ou vas-tu donc t'arrêter ?

 


Design by: XOOPS UI/UX Team